Dans une correspondance adressée au premier ministre et dont le Chef de l’État était copié, la ministre de la fonction publique Yollande Ebongo justifie son acte de mises en place et affectations des secrétaires généraux et administration publique pris en début de cette semaine.

Cette justification fait suite a la lettre de la présidence lui exigeant de rapporter sa décision prise en faveur de certains secrétaires généraux.

La ministre de la fonction publique qui dit avoir agi ”en toute légalité et régularité” contredit sur tous les plans la correspondance de la présidence de la République signée par Désire Eberande, Directeur de Cabinet Adjoint.

Il sied de rappeler que la ministre de la fonction publique n’a jamais pris un acte nommant les secrétaires généraux”,

s’est justifiée Yollande Ebongo qui insiste sur le fait qu’elle a agi conformement aux dispositions des articles 93 de la constitution, 3 des ordonnances nommants les secrétaires généraux ainsi que l’article 1er de la récente ordonnance fixant des attributions des ministres.

Selon la ministre, sa décision qu’elle estime fondée ne vient que procéder à la mises en place et affectations de ces hauts fonctionnaires nommés depuis 2018 et qui n’avaient jamais bénéficié d’un quelconque acte d’affectation.

Dans sa correspondance, la patronne de l’administration publique en RDC estime que l’avènement du gouvernement Ilukamba vide la substance du communiqué présidentiel qui avait interdit il y a plusieurs mois les mises en place, engagements et affectations des agents dans les entreprises publiques.

Espoir Botumba

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KASAÏ CENTRAL:Mardi 02 Juin 2020, Évaluation et restitution des résultats sur la paix à la Zone Post conflit de Dibaya

KASAÏ CENTRAL:Mardi 02 Juin 2020, Évaluation et restitution des résultats sur la paix à la Zone Post conflit de Dibaya.