La Société Civile de Butembo exige que le riz déclaré impropre à la consommation soit incinéré en public pour que le Programme Alimentaire Mondial (PAM). 

Cela pour instaurer la confiance entre la population et cet organisme qui a vu le test effectué par l’Office Congolais dé Contrôle (OCC) révélé que le riz est impropre à la consommation.
Le président de la société civile, le Professeur Ordinaire Telesphore Muhindo Malonga s’est exprimé vendredi 03 Avril au micro du journaliste Georges KISANDO de la Voix de l’UCG.

Le Programme Alimentaire Mondial aurait souhaité que l’incinération de son produit se passe en catimini, ce qui ne sonne pas bien aux oreilles des habitants de Butembo

Pour instaurer la confiance, PAM a intérêt à ce que ça se fasse publiquement au vu et au su de tout le monde .[…]on a dénoncé le caractère impropre à la consommation de ce riz, il faut qu’on parvienne aussi à sa destruction, on voit que PAM est de bonne foi.” souhaite le président de la coordination urbaine de la société civile.

Si le Programme Alimentaire veut regagner la confiance de la population, il doit jouer à la transparence et à la visibilité pour ne éviter toute suspicion.
La société civile demande à la population de Butembo de demeurer vigilant dans ce dossier.

Gloire Bakyahulene

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

SUD-KIVU: Le projet PICAGL produit ses premiers fruits, Œuvre du gouvernement central à Fizi

C’est le maire adjoint de la ville de