Cet élu provincial de Sud-Kivu a tenu ce discours par rapport aux trois journées ville-morte décrétées par les coordinations de la Société Civile dont celle du territoire de Baraka et Fizi ensemble avec leurs collègues de la nouvelle Société Civile et aussi la Fédération des entreprises du Congo (FEC) dans la le cadre de dénoncer le délabrement avancé de la route nationale Numéro 5 (RN5) et la multiplication de Barrières payantes. Ces journées villes-mortes sont intervenues en date du 10 au 13 Février 2020.

L’élu de Fizi a remercié la population pour les actions citoyennes posées enfin de susciter le gouvernement à réhabiliter la route qui est en délabrement très avancé.

Nous remercions l’action faite par notre population de Fizi et cela moi personnellement Alimasi Malumbi, aussi tous les collègues élus provinciaux. Nous encourageons des actes pareils, mais ce que nous refusons est de saccager les bâtiments publics car sont à notre intérêt. Nous population du territoire de Fizi, nous sommes délaissés par notre gouvernement depuis des années pourtant nous payons de taxes et impôts et au gouvernement de nous revenir,C’est un devoir patriotique.
La province du sud-kivu compte huit territoires ,le nôtre est en arrière à tous, étant marginalisé nous devons passer aux actions citoyennes “ Souligne l’honorable Alimasi Malumbi.

Réagissant a des barrières érigées par les militaires FARDC , ALIMASI MALUMBI condamne cette pratique de personnes ayant devoir de sécuriser la population et leurs biens.

Si vous allez à Nyange, Misisi,Tulonge,Lubichako ,Lumbwe dans le secteur de Ngandja ,vous constaterez que la population souffre , il est aussi le cas d’Ubwari, Nguma, Kisochi et Talama dans le secteur de Lulenge là n’en parlons pas. Nous savons tous que l’armée est payée par le gouvernement congolais pourquoi tracasser la population.Nous comme députés, nous devons toujours nous impliqué pour mettre fin a cette habitude “ conclu ce membre de Front commun pour le congo (FCC).

Il faut noter que l’Office de route poursuit avec des travaux de réhabilitation de l’axe UVIRA-BARAKA où plus de Cent véhicules manquent de passage suite au délabrement avancé de cette route.

Luc Lukandjila

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KASAÏ CENTRAL:Mardi 02 Juin 2020, Évaluation et restitution des résultats sur la paix à la Zone Post conflit de Dibaya

KASAÏ CENTRAL:Mardi 02 Juin 2020, Évaluation et restitution des résultats sur la paix à la Zone Post conflit de Dibaya.