L’organisation non gouvernementale dénommée ” Centre d’Etude pour la Promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’homme ( CEPADHO) condamne l’assassinat des trois personnes, dimanche 29 mars 2020, à Kisiki, sur la route Beni- Eringeti, en territoire de Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo.

Selon cette organisation, il s’agit de deux(2) civils et un (1) militaire tués dans une embuscade que les rebelles de forces démocratique alliées (ADF) ont tendu aux victimes à la hauteur de Kisiki.

A en croire cette source, les assaillants qui étaient en mouvement sur la nationale numéro 4 ont surpris leur cible et ont fait à les exécuter par balle et par arme blanche note le bulletin d’information publié dimanche par le CEPADHO.

Il condamne ce nouveau massacre et en appelle les FARDC à plus de promptitude dans les opérations qui sont en cours dans la région contre les rebelles.

Considérant le massacre des civils perpétré par les ADF la semaine dernière à KUKUTAMA (2morts) et MALEKI (1mort), le CEPADHO note qu’en représailles aux offensives de grande envergure lancée par les FARDC contre les ADF, ces derniers ont massacré 476 civils depuis le 30 octobre 2019 jusqu’à ce jour. Il faut mettre fin à cette tragédie” a dit maître Omar Kavotha, vice-président du Comité d’Administration du CEPADHO.

Jonathan Kataliko

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KASAÏ CENTRAL:Mardi 02 Juin 2020, Évaluation et restitution des résultats sur la paix à la Zone Post conflit de Dibaya

KASAÏ CENTRAL:Mardi 02 Juin 2020, Évaluation et restitution des résultats sur la paix à la Zone Post conflit de Dibaya.