Le Mouvement des Indignés de la Situation sécuritaire en République Démocratique du Congo sont préoccupés par la sécurité alimentaire de la population durant cette période de pandémie. 

La population Kinoise court un grand danger qui est la pénurie en nourriture à cette période de confinement.
C’est ainsi que le Mouvement des Indignés de la Situation Sécuritaire en RDC demande au gouvernement à faire de même pour la nourriture comme il a déclaré que l’électricité et l’eau ne seront pas payé durant les trois mois à Kinshasa pour permettre à la population de tenir durant la période du lockdown.

Le MISS/RDC convie le gouvernement à installer des cantines populaires dans différents quartiers où les habitants pourront s’y rendre pour acheter de produits de première nécessité et des détergents au prix négocié d’un quart par rapport au coût normal. “

Ces cantines régulièrement ravitailleés et gérées par des gros distributeurs pourraient écourter la distance à parcourir et ainsi réduire les mouvements de la population pour mieux observer les mesures hygiéniques édictées par l’OMS et le président de la République .

Dans certains quartiers où la promiscuité est intense, le MISS invite le gouvernement à y envoyer des équipes d’hygiène qui seront en mesure de confiner davantage ces quartiers et y appliquer des mesures plus contraignantes enfin d’éviter la propagation du Coronavirus.

Sur ce, le MISS appelle les congolais à une conscience citoyenne enfin d’observer les mesures hygiéniques pour couper court à la chaîne de contamination.

Gloire Bakyahulene

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KASAÏ CENTRAL:Mardi 02 Juin 2020, Évaluation et restitution des résultats sur la paix à la Zone Post conflit de Dibaya

KASAÏ CENTRAL:Mardi 02 Juin 2020, Évaluation et restitution des résultats sur la paix à la Zone Post conflit de Dibaya.