Malgré non atteinte et encore saine, la province de la Tshopo se prépare de manière intrinsèque à tout éventuel cas positif à la pandémie de Corona Virus qui écume mortellement le monde entier sans épargner l’Afrique avec son prétendu cœur, la RDC.

Préoccupé par cette situation pandémique et vue l’évolution de la propagation dans le temps et en nombre, le mouvement des indignés de la situation sécuritaire et sanitaire en RDC (MISS/Tshopo) veut prévenir que guérir en appelant la population Tshopolaise à obtempérer les mesures édictées par les autorités du pays afin de réduire à zéro la menace du Coronavirus.

Ainsi, dans une déclaration rendu public ce vendredi 27 mars à Kisangani, le MISS section de la Tshopo lance un message à la population et met en exergue certaines recommandations au gouvernement provincial afin de garder saine, la Tshopo.

Avec des morts, sans compter les personnes contaminées et suspectes, chers compatriotes, ça ne vaut plus la peine de vous rappeler que nous sommes en guerre. Une guerre invisible mais mortel à un temps moins court, un ennemi silencieux qui existe réellement et tue en masse. Nonobstant ne perdons pas espoir, nous vous appelons au calme surtout que notre province n’a jusque-là déclaré aucun cas de contamination. Nous martelons sur les mesures d’hygiène notamment le lavage régulier de mains à l’eau et au savon soit avec une solution hydroalcoolique, Éviter des contacts physiques interhumains,…” a auguré Mr Timothée Kanyere, coordonateur provincial de cette structure citoyenne.

Et de recommander à l’exécutif de la Tshopo:

Au gouvernement provincial, nous exigeons la multiplication de points de lavage de mains près des lieux publics. Et de se rassurer qu’à chaque jour, la population sera servi de l’eau sans coupure durant cette période pandémique, à prendre toutes les précautions d’isolement possibles au cas où un cas positif se serait déclaré car gouverner c’est prévoir.”

Ce mouvement des indignés appelle en même temps à la poursuite de tous les opérateurs économiques contrevenants la régularisation des prix des produits de la première nécessité sur toute l’étendue de Kisangani.

Précisons que l’ituri, province sœur de la Tshopo, est déclarée positive à la pandémie avec son premier cas enregistré ce vendredi 27 mars par l’INRB. 4 cas sont de nouveau confirmés, La RDC compte désormais 58 cas positifs dont 5 décès.

Serge SINDANI

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

FLASH/RDC: Une nouvelle épidémie d’Ebola surgit à Mbandaka, 4 décès Positifs

FLASH/RDC: Une nouvelle épidémie d'Ebola surgit à Mbandaka, 4 décès Positifs