Dans un arrêté Provincial de ce dimanche, le Gouverneur du Kasaï Central Martin KABUYA MULAMBA s’est dit confiant à renforcer les mesures conservatoires de riposte décrètent par le Chef d’Etat Congolais Felix Antoine TSHILOMBO. 

Le Gouverneur du Kasaï Central a dans ce document officiel, demande aux transporteurs de limiter lors de l’embarquement, les nombres des passages à bord de leurs engins envue de limiter la propagation et la contamination au corona virus devenu un fléau mondiale.

Ce jeudi 26 mars 2020, cette mesure a été foulée aux pieds par les transporteurs en commençant par les Bus TRANSKAC géré par la Province a constaté votre rédaction au cours d’une ronde faite dans Les points chaux de la ville.

Interrogé, ces derniers disent être dans la contrainte de maximiser les recettes.

Ils considèrent cette _”mesure d’un non avènement“_ tout en doutant sur sa pérennité! Eu égard à la conjoncture économique qui se vit actuellement sur la ville.
Les personnes interrogées demander au Gouverneur: “d’éviter le copié-collé de ce qui se passe ailleurs car les contextes différés, en prenant en compte certains paramètres peut harmoniser son arrêté

… le prix du carburant a augmenté à la station tout comme chez les revendeurs appelés Kadafi, comme cela ne suffisait pas la SONAS nous impose un recouvrement forcé pour l’assurance sans prendre en compte l’État d’urgence, nous avons des versements à faire et des familles à nourrir…“_ Déplorent ils!

Rappelons que selon l’esprit de l’arrêté, l’embarquement devait se faire de la manière suivante :
✓Grand Bus Provincial (Transkac) 16 passagers
✓Taxi-Bus(Hiace) 10 passagers;
✓Taxi(Voiture): 4 passagers ;
✓Tricycle: 2 passagers ;
✓Moto: 1 passager;
✓Bac de 16 places: 10 passagers ;
✓Bac de 8 places: 5 passagers;
✓Bac de 2 places: 1 passager ;
✓Train passagers : Le nombre de passagers suivant le nombre des sièges par voir (Wagon);
✓Pick up double cabine: 4 passagers dans la cabine ;
✓Man(Taf-Taf): 22 passagers.

Et les amendes ci-après sont prévues par l’arrêté du Gouverneur qui menace un paiement double à toutes les personnes récidivistes:

– Taxi : 60.000 à 200.000 CDF;

– Taxi Bus: 85.000 à 250.000 CDF;

– Bus Transkac: 100.000 CDF à 500.000 CDF;

– Bac rapide: de 16 places ( 500.000 à 10.000.000 CDF);

– Bac de 8 places ( 250.000 à 5.000.000);

– Bac à 3 places (125.000 à 2.500.000 CDF).

Corneille MUAMBA DIBONDO

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

20 ans/Geurre de six jours: voici un programme d’activités pour la mémoire des martyrs des “événements cruels” à Kisangani

20 ans/Geurre de six jours: voici un programme d'activités pour la mémoire des martyrs des "événements cruels" à Kisangani