Décédé l’avant-midi de ce lundi 24 mars à Kinshasa, le grand Bâtonnier Joseph Mukendi reçoit ces derniers hommages les plus mérités de part sa vie qu’il l’a consacrée à lutter pour la justice et la dignité de tous les Congolais.

Pour Dismas KITENGE, président du Groupe Lotus, une organisation non gouvernementale qui lutte pour le respect des droits humains en RDC, c’est un baobab qui est tombé.
Le président honoraire de la fédération internationale pour les droits humains (FIDH) et enseignant à l’Université de Kisangani garde de l’icône feu Mukendi un souvenir d’un “vieux” qui en 1990 en l’avènement de la démocratie, a joué un rôle important en accompagnant la naissance des associations des droits de l’homme.

Dommage! C’est très triste. Le baobab est tombé. Condoléances à sa famille et à tous les avocats de la RDC. Il a été aussi un grand défenseur des droits humains qui a été avec nous dans tous les moments difficiles de notre lutte et de notre répression. De coeur avec sa famille et tous ses proches. Il mérite tous nos hommages.” se larmoye Dismas KITENGE qui s’est confié à kis24.info

Et de se souvenir:

En 1990 lors de l’ouverture à la démocratie, le vieux comme on aimait bien l’appeler a été de ceux qui ont monté les premières associations de défense des droits humains. Il a soutenu un bon nombre d’entre nous à s’engager pour la défense des droits humains en RDC. Paix à son âme!”

Rappelons que le Bâtonnier Mukendi, juriste chevronné, a dernièrement dirigé le collectif d’avocats qui ont défendu l’actuel président de la République, Félix Tshisekedi lors des contentieux électoraux à la cour constitutionnelle.

Serge SINDANI

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

BUTEMBO: Les élèves finalistes haussent le ton pour la passation des examens d’État

BUTEMBO: Les élèves finalistes haussent le ton pour la passation des examens d'État