L’honorable Dedosh Lusangi, élu provincial de la ville Kisangani dans la province de la Tshopo a effectué une descente ce lundi 23 Mars à l’aéroport international de Bangboka pour se rendre compte et se mettre au parfum des réalités effectives en rapport aux dispositifs mis sur pied pour lutter contre la propagation du coronavirus dans la Tshopo.

Le patron de l’As Nika n’est pas assez satisfait même si quelques choses a déjà été fait à savoir le lavage des mains et le prélèvement de température avant d’atteindre l’immigration.
Pour lui, les mesures prises sur place peuvent aider à détecter tout cas suspect de malade de coronavirus.

Cependant, le représentant du peuple au niveau de la province plaide pour la mise en quarantaine de la ville de Kinshasa pour éviter la propagation de la maladie dans d’autres provinces du pays qui n’ont enregistré jusque là aucun cas.
Les deux cas suspects du Haut-Katanga, précisons ici, ont été diagnostiqués “négatifs” selon le résultat de l’Institut National des Recherches Biomédicales (INRB).

C’est ainsi que le député Aziz Dedosh Lusangi demande la suspension de vols en provenance de Kinshasa pour Kisangani.
Dans cette visite, indique-t-on, le député, quasisatisfait était accompagné du commandant Pascal de la RVA et compte visiter tous les postes d’entrée de la ville de Kisangani pour se rendre compte de dispositions sanitaires prises pour épargner la ville martyrs de cette pandémie.

Notons que sur place, à l’aéroport Bangboka, il est érigé une grande affiche de sensibilisation contre le Coronavirus. Tout prêt, il est établi un site choisi par le gouvernement provincial pour les cas d’isolement. Ce site est en cours travaux.

Rédaction

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

BUTEMBO: Les élèves finalistes haussent le ton pour la passation des examens d’État

BUTEMBO: Les élèves finalistes haussent le ton pour la passation des examens d'État