Le mouvement citoyen non partisan lutte pour le changement (LUCHA) continue à déplorer la menace du Covid19 qui guette ces jours le monde entier et la RDC en particulier et ne cesse d’affiler les propositions adéquates et idoines afin de faire face à cette éventualité sanitaire.

Dans sa deuxième série de propositions sur la pandémie publiée ce 23 mars 2020, cette structure citoyenne non violente appelle le président de la République à passer à une vitesse supérieure en décrétant un état d’urgence pour 30 jours sur toute l’étendue du territoire national.
Selon la LUCHA, cette proposition est prise du fait que la parole du chef de l’État ne vaut pas et ne fait pas loi depuis son annonce des mesures préventives.

(…) Nous appelons le Président de la République d’envisager la proclamation de l’état d’urgence pour raisons sanitaires pour 30 jours, sur tout ou partie du pays, conformément aux dispositions des articles 85, 144 et 145 de la Constitution, afin de se donner les moyens légaux de faire face à la situation.” souligne ce mouvement pro démocratie.

Cependant, dans le but de réduire l’efficacité de cette pandémie qui monte en flèche au pays, la LUCHA plaide pour l’arrêt de vols internes non essentiels entre la ville de Kinshasa, épicentre congolaise, et cela pendant 30 jours.
Elle propose, pendant ce temps, sept gestes-barrières à cette cires sanitaire notamment:

1. Mobiliser et responsabiliser les autorités de base dans l’effort de prévention et de riposte au COVID19.
2. Mettre en place une Centrale d’information en temps réel sur le Coronavirus, opérationnelle 24h/24.
3.Mettre à contribution les médias publics et privés ainsi que les sociétés de télécommunication pour diffuser les informations et les consignes en lien avec le Coronavirus.
4. Installer des stations de lavage de mains avec de l’eau et du savon et ou des gels désinfectants dans les lieux publics.
5. Veiller à ce que la REGIDESO et la SNEL fonctionnent au maximum de ses capacités pour fournir l’eau potable et de l’électricité au plus possible de Congolais durant cette période.
6.Rationner les solutions hydroalcooliques disponibles, y compris ceux produits par l’INRB, en vue de leur mise à la disposition du plus grand nombre gratuitement ou à prix réduit.
7. Organiser la désinfection journalière des lieux publics.

Notons qu’à ces propositions de sensibilisation s’ajoutent des propositions économiques de la LUCHA au gouvernement, entre autre la mise en place d’une caisse spéciale de solidarité, la suspension des impôts et taxes sur des services Internet et engager des actions judiciaires fortes pour récupérer l’argent détourné.

Outre ces propositions, le mouvement appelle au désengorgement des prisons, à la suspension des sessions des assemblées provinciales, au réaménagement du programme de la RTNC et à la prise des mesures nécessaires pour empêcher la rupture des stocks en denrées alimentaires.

Serge SINDANI

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Covid-19: Les épidémiologistes de la Tshopo s’en mêlent et émettent une stratégie de la sensibilisation efficace contre la pandémie

Après 10 jours des travaux intenses et des