De manière dispersée, deux comités fédéraux de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti présidentiel, ont fêté le 38 anniversaire de la création de ce dernier, dans une confusion ce samedi 15 février 2020 à Kananga (Kasaï-Central), chaque comité rival de son côté.

Premièrement, du côté aile Gabriel ILUNGA La manifestation se tenue sur la place de l’indépendance en plein Centre ville, avec les lampes tempêtes qui battaient records, ce meeting populaire caractérisé par la tenue de couleur blanche était impressionnant.

Symboliquement, les partisants de l’aile ILUNGA se choisissent la remise des lampes tempêtes aux autorités provinciales en Commençant par le Gouverneur de de la Province Martin KABUYA.

A en croire Gabriel ILUNGA :

Ces lampes symbolisent la lumière“, selon lui: “c’est un défi que lance les fils du Kasaï pour l’éléctrification de la Province où la population vit dans l’obscurité, sans courant électrique…”

Et en second, du côté Patriarche TSHIMBOMBO BULANDA MBUIMPE Blandard une messe d’action de grâce a été organisée en mémoire des 13 parlementaires et pères fondateurs du parti déjà décédés. Après la messe tous les partisants se sont retrouvés à la permanence de L’UDPS sur le boulevard Lumumba pour les manifestations y afférentes sanctionnées par la lecture d’une déclaration politique pour la circonstance.

Cette cacophonie dans la célébration du 38ème anniversaire de L’UDPS fondé le 15 février 1982 par le feu Docteur Étienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, prouve  une désorganisation dans la province du Kasaï-Central plusieurs observateurs s’intérrogent à qui profite cette confusion ?

Wait and see” disent les Anglais.

Corneille

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Covid-19: Les épidémiologistes de la Tshopo s’en mêlent et émettent une stratégie de la sensibilisation efficace contre la pandémie

Après 10 jours des travaux intenses et des