Chancy Mulonda Betina, journaliste à la Radio Télévision du Grand-Lacs (RTGL) a été la cible d’une agression dans la nuit du mercredi 12 Février 2020.

Alors qu’elle revenait du lieu de service où elle venait de présenter un journal à la télévision, Chancy a croisé sur son chemin de retour deux personnes habillées en tenue de la Police Nationale Congolaise qui l’ont arrêtés au niveau du Rond-Point situé à face de la Mairie avant de fouiller son sac en mains dans lequel ils ont récupéré dix mille francs congolais (10000 francs).

Selon ses dires, ces hommes s’exprimaient à Kiswahili et en Lingala et lui ont demandé de l’argent.
Elle s’est confié à Delphin Sindani, jounaliste à la RTGL à ces termes

Leteyaa siye makuta, leteya siye franga, j’ai répondu que je n’ai rien du tout et l’un d’entre eux à pointer son arme sur ma tête et m’a dit que je suis têtue, il pourra tiré sur moi “.

C’est qui est plus inquiétant et étonnant, la RTGL se situe dans un quartier considéré comme le plus sécurisé de la ville avec l’hôtel de ville et l’Etat Major de la police à son sein.

Il est à noter qu’en 2020, ce n’est pas le premier cas d’agression à l’égard des journalistes en ville de Butembo.
En Janvier dernier, une journaliste de la Radio Communautaire Salama avait aussi été victime d’une agression en revenant du lieu de travail.

Gloire Bakyahulene

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Officiel : Pierre Kalulu rejoint AC Milan

Quelques semaines après sa visite médicale au club