Lors du manifestation pacifique devant l’ambassade du Rwanda lundi 27 Janvier, six membres du mouvement des Indignés de la Situation Sécuritaire à l’Est de la RDC ont été arrêtés par la police.

Quatre de ces six membres dont la coordonnatrice du MISS Nicole Kavira Kinyoma. Dans une lettre adressée par l’ACAJ à l’administrateur général de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR), l’ONG de Droits de l’homme rappelle que la liberté de Manifestations est garantie aux articles 23,25 et 26 de la constitution.

Maître Kapiamba exigent la libération sans condition de ces militants de droit de l’homme qui de surcroît avaient respecté la procédure en informant l’autorité 48 heures avant.

Pour rappel, le Mouvement des Indignés de la Situation Sécuritaire à l’Est de la RDC exigeait la fermeture de l’ambassade du Rwanda au Congo, un pays qui est cité dans plusieurs rapports d’être à la base de l’insécurité à l’Est de la RDC.

De l’Ituri à Minembwe, toute cette partie de la RDC est touché par une guerre depuis 20 ans.
Le pire s’observe depuis bientôt 6 ans dans la région de Beni où la population est tué à la machette.
Ces dernières 48 heures, on compte plus de 50 morts parmi les civils tués à la machette par des présumés rebelles ADF.

Gloire Bakyahulene

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Beni: Mabunda condamne les violences meurtrières des Adf à Oicha

Beni: Mabunda condamne les violences meurtrières des Adf à Oicha