À Kisangani, l’insécurité refait surface après quelques jours d’un ouf de soulagement. Tenez, un probable hold-up (braquage, vol à mains armées) est signalé ce samedi 18 janvier vers 5h du matin au quartier plateau Boyoma dans la commune Makiso, en plein centre ville du chef-lieu de province de la Tshopo.

Selon nos sources entrecoupées sur le lieu du drame, il s’agit un motard de son état nommé “Mr Martin London” qui s’est vu agressé et molesté par son client qu’il acheminait vers plateau sur l’avenue Kinshasa.

Au cours de route, ce client présumé “voleur de grand chemin” a usé de la manchette pour en découdre avec le pauvre taximan, habitant de la commune Kabondo sur quinzième avenue référence château d’eau.
Après quelques minutes de bras de fer, la victime a échappé bel à cette tentative de mort mais sortie grièvement blessé sur son oreille gauche qui est à moitié coupée par manchette.

C’est aussi grâce à l’immense intervention des jeunes du quartier plateau Boyoma que Martin London a eu la vie sauve, indique-t-on.

Pour l’instant, la victime est alitée à l’hôpital imani sur la septième avenue plateau pour des premiers sois adéquats. Cependant, son bourreau coure dans la nature.

Serge Sindani

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KISANGANI: Rénovation de la voirie urbaine, Paradigma Ltd et le ministère des ITPR jouent à l’assurance

KISANGANI: Rénovation de la voirie urbaine, Paradigma Ltd et le ministère des ITPR jouent à l'assurance