C’est grâce à l’appui du fond monétaire international (FMI en sigle) que les réservés internationales ont augmenté en fin décembre, l’an écoulé. celles-ci sont passées de 660.3 millions de dollars américains en fin décembre 2018 à au moins 1.03 milliards de dollars en fin décembre 2019.

L’annonce est faite ce vendredi 10 janvier 2020 par la Banque centrale du Congo (BCC en sigle) lors de sa 11ème réunion du comité politique monétaire, précise nos confrères de Tsieleka.com.

D’après le fond monétaire international, poursuit ce media en ligne spécialisé aux questions économiques, la nouvelle coopération avec la RDC vise à renforcer la stabilité macroéconomique, les réserves internationales et les réformes structurelles clés pour s’attaquer aux problèmes profondément enracinés liés à la mauvaise gouvernance, à un environnement économique difficile et à une pauvreté généralisée.

Grâce aux opérations des rachats de devises provenant des paiements des impôts,droits, taxes et redevances des opérateurs miniers, ces réserves de change ont été portées à 869,88 millions de dollars en fin septembre 2019.

Notons que le dernier programme aide du FMI en faveur de la République démocratique du Congo remonte à 2012 et est conclu de nouveau en 2019 pour un montant estimé à 560 millions USD, avant d’être suspendu à cause d’un contrat minier jugé “opaque”, affirme Tsieleka.com

Rédaction

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

EPST: Voici le calendrier scolaire 2019-2020 réaménagé pour la reprise des cours dès ce lundi 10 août (officiel)

Le ministère Congolais de l’EPST, Enseignement primaire, secondaire