Le cardinal Fridolin Ambongo en séjour de quatre jours dans le diocèse de Butembo-Beni sollicite la population de la région de Beni de travailler en synergie avec les forces armées régulières afin de mettre terme aux aventures des ADF et ou, MTM.

Ce prélat catholique a lancé cet appel vibrant ce vendredi 27 décembre 2019 à Mayimoya où il s’est rendu quelques minutes après son arrivée à Beni via l’aéroport de Mavivi dans les heures d’après-midi. Le numéro 1 de l’église universelle en République Démocratique du Congo reste soucieux face aux souffrances que traversent les habitants dans l’axe Eringeti-Oïcha qui sont ces derniers jours contraints par un groupe des hors la loi, à abandonner leurs maisons d’habitation dans différents villages de la région.

Un groupe des hors la loi qui sème terreur et désolation poussant la population à laisser leurs villages, Ce là provoque chez moi une tristesse et une sorte de révolte parce-que là il y’a aucune raison de s’attaquer aux populations innocentes. Malgré tout, notre espérance chrétienne nous dit que le seigneur n’abandonnera jamais ses peuples et il est important que ces peuples ne perdent pas l’espérance et la confiance à leur Dieu. Dieu agit à travers les hommes, les prêtres sont là c’est pour les accompagner,pour témoigner et symboliser la présence de Dieu au milieu d’eux” a fait savoir le cardinal Fridolin Ambongo avant de recommander à la population de la région de Beni de travailler en complicité et en synergie avec toutes les forces impliquées dans la traque de l’ennemi dans ce coin de la province du Nord-Kivu.

A lui d’ajouter:

Toutes les forces présentes, que ça soit les FARDC, la MONUSCO ou la Police, ont un seul objectif, celui de sécuriser la région. Maintenant si nous commençons à nous diviser entre nous, nous commençons à nous accuser mutuellement nous nous fragilisons petit à petit et l’ennemi sera fort. Il est important que nous nous fassions confiance, surtout de la part de la population ce serait une erreur de penser que l’ennemi c’est la Monusco, les FARDC; au même moment aussi de la part des officiers militaires et policiers,on commettrait une grosse erreur en pointant de doigts la Population local”.

Pour sa part le numéro 1 de la Province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a profité de son adresse à la population de la zone dite triangle de la mort,de rappeler la détermination du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi pour la pacification rapide de la partie Est du pays sous menace des groupes négatifs.

L’arrivée du cardinal Fridolin Ambongo dans la région de Beni réjouit plusieurs couches de la population qui attend le message d’espoir du pasteur catholique lors de sa messe de ce samedi en ville de Beni en guise de compassion à la paisible population meurtrie.

Elias Aungama

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KASAÏ CENTRAL:Mardi 02 Juin 2020, Évaluation et restitution des résultats sur la paix à la Zone Post conflit de Dibaya

KASAÏ CENTRAL:Mardi 02 Juin 2020, Évaluation et restitution des résultats sur la paix à la Zone Post conflit de Dibaya.