La nuit du dimanche à ce lundi 16 décembre 2019 n’a pas été rose pour la population de Kamango où les rebelles ADF ont une fois de plus fait coulé des larmes de la dite population en y tuant une dizaine de civils.

À en croire les premières informations recueillies auprès de la société civile locale, les rebelles d’origine ougandaise ont pris d’assaut le village Kamango plus précisément dans le quartier Majengo, où ils ont opéré sans aucune inquiétude pendant plusieurs heures.

Pour le moment, le bilan encore provisoire et fait état de 10 morts, neuf blessés graves au côtés de quelques biens emportés.La situation est jusqu’à présent tendue sur toute l’étendue de la chefferie.Tous les jours nous sommes entrain de demander l’intensification des opérations militaires dans ce coin du territoire de Beni. Depuis qu’on a commencé la traque de l’ennemi aucune action n’est visible ici chez nous” a dit à Kis24.info, le président de la société civile locale, aussi rescapé de cette attaque, et qui nous a passé Baraka Basweki Faustin, le porte-parole de cette structure citoyenne.

À lui d’ajouter:

N’eût été l’intervention, malgré en retard, des éléments des forces armées de la République, le bilan serait lourd. Mais ce bilan pourrait s’alourdir vu l’état dans le quel se trouvent quelques blessés de cette attaque meurtrière”

Cette situation plonge de nouveau la population de cette partie du territoire de Beni au Nord-Kivu dans une terreur et désolation.
La population craignant l’insécurité dans la région, prend la direction de Nobili, un milieu voisin et supposé sécurisé.

Elias Aungama

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KASAÏ CENTRAL-Kananga: Les victimes et survivantes des violences basés sur le genre bénéficient des kits socio-professionnelles de réinsertion

KASAÏ CENTRALE-Kananga: les victimes et survivantes des violences basés sur le genre bénéficient des kits socio-professionnelles de réinsertion.