Quelques heures après le discours du chef de l’État prononcé vendredi 13 décembre devant les deux chambres réunies en congrès à Kinshasa, Martin Fayulu recommande à Félix Tshisekedi de passer en revue les éléments des FARDC,afin de mettre fin aux massacres à Beni.

L’opposant congolais reçu dans la soirée sur les plateaux de TV5 Monde indique que l’armée congolaise sous le commendement suprême de Félix Tshisekedi président de la République est infiltrée par des étrangers.

“Les forces armées sont infiltrées, Monsieur Tshisekedi sait bien que ces forces armées ne peuvent pas être efficaces parce que les généraux qui commandent ces dernières sont des généraux qui n’obéissent pas aux ordres du pays,mais ils obéissent à Monsieur Kabila et Kabila lui même obéit à d’autres forces” a dit Martin Fayulu Madidi sur les antennes de TV5 Monde.

Le ticket de l’opposition congolaise aux élections du 23 décembre 2018 parle des groupes rebelles qui font reddition dans la région pour se ralier aux forces loyalistes. Pourtant, ceux-ci sont des étrangers de fois “rwandais”.

“Quand on vous dit qu’il y’a un groupe maï maï ou un groupe rebelle qui a fait une reddition,mais se ne sont pas des groupes rebelles, mais sont des groupes de fois Rwandais, et qu’on vient injecter dans l’armée congolaise et on parle de reddition” poursuit-il.

Il appelle cependant, le chef de l’État à tout mettre en pratique afin de pacifier la région de Beni où la pauvre population vit la peur au vendre et cela sous une désolation totale.

Martin Fayulu a en outre lancé un appel vibrant à la Monusco de se mettre au travail vu que le peuple de l’Est de la RDC demande rien que la protection.

Dans un espace d’un mois et demi, plus de 150 civils ont perdus leurs vies dans la région de Beni, notent des sources civiles locales.

Elias Aungama

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Butembo/Covid-19: 145 contacts dont 3 décès pour le premier cas confirmé

Après les investigations sur le premier cas de