Présentation, ce samedi 07 décembre 2019, du projet d’édit budgétaire de la province du Nord-Kivu, par le chef de l’exécutif provincial,Carly Nzanzu Kasivita devant tous les élus provinciaux et membres du gouvernement provincial.

Évalué à 158 milliards de francs congolais, l’édit budgétaire de la province pour l’exercice 2020 a été présenté au cours de la séance plénière de ce week-end consacrée à la présentation et analyse de cet édit.

Sur les 48 députés provinciaux, 46 étaient présents dans la salle de plénière, parmi les quels, 36 ont voté pour ce projet de budget moyennant quelques amendements, 8 étaient contre et 2 se sont abstenus, le document à été du coup jugé recevable à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Le gouverneur de province appelle les membres de son gouvernement,députés provinciaux, acteurs de la société civile, opérateurs économiques et autres couches sociales à s’approprier cet édit budgétaire, afin de permettre au gouvernement provincial à réaliser ses ressources propres pour mener des actions  proportionnelles aux attentes de la population.

Que nous soyons députés provinciaux, membres de l’exécutif provincial et autres nous devons nous serrer les coudes et nous sentir fières en prenant une part active dans la mobilisation de ressources budgétaires de l’exercice 2020,car le développement de la province nous concerne tous.” a dit Carly Nzanzu, gouverneur de province.

Avec la ferme volonté de surmonter toutes les embuches actuelles sur le parcours de la stabilisation ,reconstruction et de la maximisation des recettes d’une part et l’engagement en faveurs de la planification des dépenses par la gestion axée sur le résultat d’autres part, Carly Nzanzu Kasivita, croit que c’est possible de réaliser plus de recettes et exécuter plus des dépenses afin de répondre convenablement aux attentes de la population.

C’est ainsi que le numéro 1 de la province, demande à l’ensemble de la population, plus particulièrement aux brebis galeuses qui sèment encore terreur et désolation, de mettre fin à toutes les entreprises criminelles qui bloquent le décollage de la province.

Voici une occasion en or pour les détenteurs illégaux d’armes de se convertir en acteur de développement, afin de faire de la province du Nord-Kivu, une province prospère, et une oasis de paix” a lancé le gouverneur de province du Nord-Kivu.

Elias Aungama

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Goma: Les Étudiants dans la rue pour décrier la mort de l’un des leurs tué par des hommes armés

Vive tension observée le matin de ce vendredi