Au lendemain de leurs manifestations bravées par l’exécutif provincial de la Tshopo, des jeunes boyomais, horripilés par ces attitudes, ont brandi des messages nettes au gouverneur de  province Walle Lufungula.

C’était au cours d’une session plénière à l’Assemblée provinciale consacrée à l’analyse et réception du projet budgétaire exercice 2020 pour la Tshopo ce mercredi 04 Decembre.

Sur des oriflammes exposées dans la salle de plénière, ces jeunes qui se disent indignés des massacres en répétition dans la région de Beni, sont clairs et précis.

Walle Beni c’est le Congo, la Tshopo s’en souci fort!”
“La Tshopo n’est pas insouciante de ce qui se passe à Beni!”
“Le peuple n’est pas à saboter car il gagne toujours”

Et d’ajouter :

Non au gouverneur tribal à la Tshopo“.

Bien que contre les règlements de l’Assemblée provinciale qui est une institution inviolable, ceux-ci se félicitent du fait que leurs messages sont attendus et lus par l’autorité provinciale lui-même.

Rappelons qu’une manifestation a été organisée mardi 03 décembre pour dire “NON AUX MASSACRES à BENI”. Au gouvernorat où un mémorandum adressé au chef de l’État, allait être déposé, ces manifestants se sont vu braver par le gouverneur et son staff.
Ce document contenant leurs désidératas face aux tueries de Beni par les ADF n’a pas été reçu par les autorités de la province.

Il sied de signaler que, le projet budgétaire estimé à 191 milliards de Francs Congolais a été jugé recevable au cours de la dite plénière.

Rédaction

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC/Beni: 9 militants de l’UDPS interpellés ce jeudi viennent d’être libérés par la police

RDC/Beni: 9 militants de l'UDPS interpellés ce jeudi viennent d'être libérés par la police