Le gouverneur de province a échangé avec les étudiants représentants plusieurs institutions supérieurs et universitaires de la ville de Goma ce mardi 3 décembre 2019, sur la situation sécuritaire qui prévaut ces derniers jours dans la région de Beni longtemps meurtrie.

Ces échanges de plus de trois heures ont tournés autour de la situation sécuritaire dans la province du Nord-Kivu en générale, et dans la zone de Beni en particulier, caractérisée par des tueries répétitives, pillages, kidnapping, vols à mains armées et d’autres exactions dont les rebelles d’Allied Democratic forces(ADF) en sont auteurs depuis plusieurs années.

Dans son speech, le numéro 1 de la province a prêché le patriotisme et le nationalisme, deux termes que les jeunes étudiants, cadres de demain doivent mettre en pratique.

Carly Nzanzu Kasivita a profité de cette occasion pour expliquer à l’assistante les quelques défis auxquels font face les habitants de Beni ville et territoire, où les rebelles d’origine ougandaise sèment la terreur et la désolation dans le chef de la population.

Pour Le gouverneur de province l’accentuation des massacres dans la région de Beni a poussé le président de la République Démocratique du Congo a décidé de réorganiser les opérations de traque des rebelles.

Le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, dès sa prise du pouvoir, a décidé de réorganiser les opérations militaires contre les adf en vu de détruire définitivement leurs campements. Nous ne devons pas nous réjouir d’une opération qui a réussi à détruire par exemple 5 sur 10 camps de l’ennemi, devons tous jeunes étudiants apporter nos soutiens pour combattre cette rébellion vu que dans toute situation difficile, il faut toujours utiliser l’intelligence” a dit le chef de l’exécutif provincial du Nord-Kivu.

Au sortir de ces échanges quelques étudiants approchés par kis24.info se disent satisfait des éclaircissement apportés par le gouverneur sur la situation sécuritaire dans le Nord-Kivu.

Ces échanges s’inscrivent dans le cadre de sa politique de proximité instaurée pour être plus proche de la population. cette activité intervient après celle tenue le dimanche dernier avec les jeunes représentants plusieurs communautés du Nord-Kivu.

Elias Aungama

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

NORD-KIVU: Rétrocession, le président de l’Assemblée provinciale plaide pour l’effectivité de la retenue à la source

Le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, souhaite