Dans une lettre adressée aux organisateurs de la marche de ce mardi 03 Décembre 2019,le maire de la ville martyrs de Kisangani a autorisé la marche pacifique pour compatir avec la population de Beni.

Toutefois, il demande dans sa lettre aux organisateurs de respecter l’itinéraire tel que dressé et à la police de bien encadrer cette manifestation qui ira Du Rond-point Congo-Palace pour chuter au gouvernorat de la province de Tshopo.

Les organisations de la société civile(Lucha,Parlement Débout, Kyaghanda Yira
….) sont concernées de la situation de Beni.
Dans cette région, la population est tuée depuis 5 ans à la machette par des présumés ADF.

Ce qui est d’ailleurs à la base de plusieurs manifestations dans les villes de la province du Nord-Kivu ces dernières semaines pour dénoncer la passivité de la Monusco devant ces crimes.

D’ailleurs la population exige le départ sans de la Monusco et plusieurs mémorandum ont été déposé dans ce sens.

Dans la même lutte, les mouvements des indignés de la situation de l’Est a déposé un mémorandum au Quartier Général de la Monusco à Kinshasa le vendredi 29 Novembre et ce lundi 02 Août, c’était autour de l’association culturelle Kyaghanda Yira Kinshasa d’organiser un sit-in à la présidence pour dénoncer interpeller l’Etat Congolais dur la situation de Beni.

Par contre ce lundi 02 Décembre, une journée de deuil a été observée sur l’ensemble de l’archi-diocèse de Bukavu (Nord-Sud Kivu et Maniema) sur demande des évêques de cette partie du pays conduit par l’archevêque Maroy.
Ce mardi 03 Décembre a aussi été décrété ville morte par le mouvement citoyen Lutte pour le Changement dans la ville de Butembo.

Gloire Bakyahulene

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

NORD-KIVU: Rétrocession, le président de l’Assemblée provinciale plaide pour l’effectivité de la retenue à la source

Le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, souhaite