Le collectif Amka Congo dénonce l’arrestation de ses six militants en pleine manifestation contre la Monusco et exige leur libération immédiate et sans conditions.

Dans une déclaration rendue publique vendredi 29 novembre 2019 dans la soirée, le collectif des mouvements citoyens AMKA CONGO dénonce l’arrestation qu’il qualifie d’arbitraire de ses six activistes par la police nationale congolaise ville de Goma,en plein sit-in devant le gouvernorat provincial du Nord-Kivu jeudi 28 novembre 2019,où ces derniers devraient déposer leur mémorandum.

Le collectif AMKA Congo dénonce ces actes de barbarie et appelle à la libération immédiate et sans conditions de ces militants et à la remise de tous les biens extorqués comme,motos,téléphones et argent” a-t-on lu dans la déclaration du collectif AMKA Congo dont Kis24.info en a reçu copie.

Aux mêmes militants de ce mouvement de fustiger le comportement qu’avait affiché la vice-gouverneur,de ne pas venir les écouter, qu’ils qualifient de négligence.

Il sied de rappeler que le collectif AMKA Congo était dans la rue de Goma le jeudi dernier exigeant le départ de la Monusco qui ne réagit pas selon eux dans les massacres dans la région de Beni,une manifestation sanctionnée par l’arrestation de 6 militants ce mouvement citoyen, parmi lesquels une dame de 34 ans et son bébé de trois mois.

Elias Aungama

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

NORD-KIVU: Rétrocession, le président de l’Assemblée provinciale plaide pour l’effectivité de la retenue à la source

Le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, souhaite