La population de beni ville en colère a mis fin à la vie d’un couple soupçonné rebelle, au niveau du parking d’Oïcha en ville de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Ce couple qui lapidé par les jeunes en colère contre les récentes tueries en région de Beni, s’agit selon notre source, d’un élément des forces armées de la République Démocratique du Congo, BAHATI SISIMBUME, Sergent de son état au sein du 3101 régiment basé à Nziapanda qui rejoignait son unité à Irumu en province voisine de l’ituri.
Le militaire au côté de son épouse et leur enfant (fille) se sont vu appréhendés par une foule de jeunes qui les ont confondus aux rebelles ADF.

La foule compacte a réagi que par un seul moyen, la justice populaire et la mort s’en est suivie.
La fille du couple lapidée en plein centre ville du nom de Celya Esther, d’environs 12ans reste encore à l’État-major de la PNC ville de Beni.

L’honorable Jean-Paul Paluku Ngahangondi, élu provincial de Beni territoire qui livre cette nouvelle à Kis24.info par un bulletin publié par lui-même, condamne avec force ce comportement de justice populaire qui vient de coûter la vie à ce couple innocent à lieu et place des criminels.

La population de la région de Beni vit ces deniers temps la peur au vendre couplée d’une colère, vu les tueries répétitives dans leur entité.

Elias Aungama

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Tshopo: une femme voilée par un militaire puis abandonnée en état d’inconscience, alerte “Afia Maman”

Une femme d’autrui, dont l’âge n’est pas révélé,