Dans le souci de compatir avec leurs collègues de Beni, les militants du mouvement citoyen lutte pour le changement Lucha section de Goma passent leur première nuit ce lundi 25 novembre à la base de la Monusco ville de Goma.

À en croire les premières informations à notre possession,ce mouvement citoyen pro-démocratie exige le départ de la Monusco, dans un bref délai, accusée d’inaction dans la traque des rebelles adf dans la région de Beni.

Nous sommes à la base de la Monusco depuis 18h de ce lundi, pour dénoncer son silence dans les atrocités à Beni ville et territoire dont sont victimes nos compatriotes depuis plusieurs années, nous sommes là jusqu’à x temps” a dit Sankara Bin kartumwa un des militants de la lucha section de Goma joint cette nuit par Kis24.info.

Pour la lucha, cette décision est prise pour  compatir avec la famille d’ Obadi KANZOGHA, militant actif de la lucha Beni, tué par la police dans une manifestation le week-end dernier.

Il sied de signaler que la Monusco est pointée du doigts par la population d’inaction dans les massacres en répétition dans la partie Est de la République Démocratique du Congo. Ce lundi la population de Beni est descendue dans la rue exigeant le départ de la Monusco, celle-ci a réussi à mettre le feu sur l’hôtel de ville et la base de la Monusco à Boikene.

Elias Aungama

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

NORD-KIVU: Rétrocession, le président de l’Assemblée provinciale plaide pour l’effectivité de la retenue à la source

Le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, souhaite