7 civils ont été machettés à Masiani, un quartier de la commune de Mulekera dans la ville de Beni en province du Nord-Kivu la nuit de ce dimanche 24 novembre 2019.

Des nouvelles tueries de trop que juge la popualation de Beni, qui dénonce le retard des équipes d’interventions qui auraient été alertées plusieurs heures avant l’attaque selon Trésor Malu, un journaliste de Beni, correspondant occasionnel contacté par kis24.Info

Les manifestants ont pris d’assaut le bâtiment de la marie de Beni, sur le quel ils ont mis le feu avant de prendre la direction de Boikene où ils annoncent vouloir poursuivre la série des manifestations contre la Monusco.

Notre source sur place annonce que la police tente de maitriser la foule en tirant des balles mais les manifestants ne font qu’avancer. A lui d’ajouter également que la ville de Beni ne détient aucun véhicule anti incendie. le seul véhicule est celui de la Monusco mais qui connait déjà un divorce avec les Beniciens.

Dossier à suivre

Steves Tisseron

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

NORD-KIVU: Rétrocession, le président de l’Assemblée provinciale plaide pour l’effectivité de la retenue à la source

Le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, souhaite