Les forces armées de la République Démocratique du Congo ( FARDC) ont annoncé lundi 19 Novembre 2019, avoir neutralisé deux grands chefs rebelles de forces Démocratiques Alliées ( ADF) dans la Région de Beni, à l’est du pays.

Il s’agit des chefs rebelles dont M’zee Wa Kazi et madame Sarah. Ils ont été tués lors des intenses affrontements qui ont opposé l’armée aux rebelles à Mapobu, en Groupement Bambuba-Kisiki.

Les éléments du général Chico et ses frères d’armes ont neutralisé un grand chef rebelles baptisé M’zee Wa Kazi et Une autre grande figure ADF c’est une dame qui est connue de tout le monde Sarah, qui était mortellement blessé. Elle a succombé de suite de ses blessures” a indiqué Le porte-parole des opérations Sokola1, Major Mak Hazukay Mongwa.

L’armée annonce aussi avoir récupéré un grand bastion rebelles près d’oicha, en territoire de Beni. Le porte-parole de l’armée dans la Zone parle du Camps de Mapobu 3. Cette position rebelle servait pour le site d’entrainement, de retranchement et de Ravitaillement des ADF..

Il y avait 7 positions rebelles à Conquérir et non les moindres. Après 7 jours des combats donc depuis le 11 Novembre 2019. L’axe Nord a repris toutes les positions de l’ennemi dont leur grand bastion qui se trouve dans le triangle entre Mapobu Carrière et Mapobu Village. Nous avions baptisé cet endroit Mapobu 3. C’est un Camp qui constituait un verrou pour New Madina . C’est à partir de ce camp que l’ennemi préparait des attaques contre les Agglomérations” a poursuivi Mak Hazukay.

Au cours de la Conquête de camp, l’armée a retrouvé dans ce bastion une mosquée, une école coranique.

Jonathan Kataliko

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KISANGANI: Interdiction de la marche contre les massacres à Beni, le réseau des leaders d’opinions signe pour la rue ce mardi

KISANGANI: Interdiction de la marche contre les massacres à Beni, le réseau des leaders d'opinions signe pour la rue ce mardi