Les enfants issus de plusieurs familles victimes du scellage de maisons au site touristique Mont Goma en ville portant le même nom,sortent du silence,ceux ci ont adressé ce lundi 11novembre,une lettre ouverte au procureur général du palais de la justice de Goma.

Après le scellage des plus de dix maisons d’habitation construites sur la prestigieuse colline dénommée Mont Goma,un site touristique de la ville de Goma, les enfants de familles touchées par ce scellage autorisé par le gouverneur de province indiquent que cette opération effectuée par le ministre provincial des affaires foncières les a privé de plusieurs droits familiaux.

Ces enfants riverains du site Mont-Goma ,côté port BISENGIMA,se disent mécontents de la violation par les autorités provinciales du nord-kivu,judiciaires et urbaines,de la loi N°09/001 du 10 janvier 2009 portant protection de l’enfant à ses articles 17 et 22.

Les autorités citées ci-haut ont scellé les maisons de nos parents sous prétexte qu’ils occupent illégalement le mont Goma,nous jetant ainsi dans la rue” a-t-on lu dans la déclaration de ces enfants.

À eux d’ajouter que ce scellage les a privé de leurs milieux familiaux, un cadre idéal où leurs besoins matériels,moraux et affectifs doivent être pris en compte par leurs responsables pour leur épanouissement.

Très inquiets du scellage de leurs maisons, ces enfants ont formulés des recommandations au gouvernement congolais, à savoir:

-De respecter la charte des Nations-Unies sur le droit de l’homme.
-De respecter l’accord de Maputo du 10/07/2003 sur la protection de la femme et l’enfant, relatif à la charte africaine des droits de l’homme et des peuples.

-De réouvrir leurs domiciles et poursuivre leurs parents en justice s’ils ont occupés illégalement le domaine public.

Rappelons que plusieurs maisons d’habitatation ont été scellées sous ordre du numéro1 de la Province, au mont Goma, un site touristique de la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Elias Aungama.

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KISANGANI: Interdiction de la marche contre les massacres à Beni, le réseau des leaders d’opinions signe pour la rue ce mardi

KISANGANI: Interdiction de la marche contre les massacres à Beni, le réseau des leaders d'opinions signe pour la rue ce mardi