Après quelques cas confirmés d’Ebola réapparu  dans la commune de Mulekera, le maire adjoint se dit inquiet et appel la population de Beni à la vigilance.

Dans la parade hebdomadaire de ce lundi 11 Novembre qui s’est tenue dans la salle Saint Thomas D’Aquin, le maire adjoint à appeler les chefs de base à multiplier les efforts pour identifier les visiteurs venant de n’importe quel coins de la province afin qu’ils soient sous surveillance. Selon lui il existe encore des familles qui s’opposent à la vaccination.

Ce comportement risque de nous ramener dans la période où nous avions eu beaucoup de cas enregistrés dans la ville, nous ne voulons plus y revenir, c’est pourquoi nous demandons à tous ceux là qui peuvent être des personnes contactes ou suspectes, d’accepter la vaccination lorsqu’on leurs proposent d’être vaccinés. A dit Modeste Muhindo Bakwanamaha, maire adjoint de la ville de Beni.

Tout en remerciant les personnes qui se sont faites vacciner après des cas qui ont été confirmés à Mulekera, il leurs demandent de passer 21 jours sous surveillance des équipes de riposte, pour éviter de nouveau cas.

Justin Tsongo

 

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KISANGANI: Interdiction de la marche contre les massacres à Beni, le réseau des leaders d’opinions signe pour la rue ce mardi

KISANGANI: Interdiction de la marche contre les massacres à Beni, le réseau des leaders d'opinions signe pour la rue ce mardi