Face aux journalistes Boyomais, au cours d’un point de presse animé ce vendredi 8 novembre 2019 à la plage du jardin zoologique de Kisangani, le Professeur Jean-Faustin Lokinda à choisi son camp à la suite de tout ce qui se trame dans sa Tshopo natale.

Cet ancien conseiller principal de Joseph Kabila, sénateur à vie a tenu à fixer l’opinion publique sur tout ce qui se raconte notamment un complot contre l’exécutif provincial actuel, Louis Marie Walle Lufungula qui a comme dénominateur commun “maladie du mensonge “.

Pour ce fils de la TSHOPO, membre de la communauté Isonga songa, une communauté de ” Topoke”, une tribut parmi des nombreuses autres que compte la province de la Tshopo rappel que cette communauté n’est pas une institution mais plutôt une ASBL. Qui n’a pas qualité selon lui, d’intervenir dans les questions qui engagent la gestion de l’État.

je suis aux mauvaises positions pour juger les actions de isonga songa mais cette ASBL n’est pas une interface entre la population et l’État Congolais a-t-il dit.

Au cours de cet exercice démocratique, le professeur Jean-Faustin Lokinda a décrié certaines anti valeurs qui ont élu domicile dans la province de la tshopo notamment le colportage, le mensonge, la médisance et la calomnie.

Ils n’ont ni peur ni honte de mentir dans la TSHOPO. C’est un gagne-pain, un business florissant. Le mensonge et les contre-valeurs sont érigés en vérité’‘ Déplore t-il.

En rappelle, le 29 septembre dernier, Isonga songa Topoke, avait mis en garde le président de l’Assemblée provinciale de la TSHOPO sur toute initiative de motion qui viserait le gouverneur de province tout en le voyant responsable des dégâts collatéraux qui en découleraient.

Steves Tisseron

You may also like

BENI-MAYIMOYA: Population mise en débandade après une incursion des rebelles ougandais de l’ADF dans la localité de Mayimoya

BENI-MAYIMOYA: Population mise en débandade après une incursion des rebelles ougandais de l'ADF dans la localité de Mayimoya.