L’Union nationale de la presse du Congo , section de la Tshopo exige au gouverneur Wale Lufungula, de présenter des excuses publiques à la presse après une brève arrestation d’un journaliste-caméraman, mardi 05 novembre à Kisangani.

Irrité par l’arrestation de Delphin BITUMBA, journaliste-cameraman du journal Mulolo, l’UNPC, à travers une déclaration rendue publique ce 6 Novembre, exige un nombre des recommandations à l’actuel locataire du gouvernorat de la Tshopo.

La restitution des images propriété intellectuelle du journal MULOLO» contenues dans la carte mémoire de la caméra ; La restitution du téléphone ; Des excuses publiques de la part de l’autorité provinciale”  lit-on dans la déclaration dont une copie nous est parvenue à la redaction de kis24.info .

Au delà de ces exigences, l’UNPC rappelle l’opinion locale et nationale que les journalistes ne sont pas des témoins gênants mais sont des partenaires.

Rappelons que, le confrère Bitumba a été arrêté par les gardes rapprochés du gouverneur, sous l’ordre de ce dernier pendant qu’il prenait des images sur l’état de délabrement très avancés de la voirie urbaine.

Steves Tisseron

You may also like

ITURI: Jean Bamanisa déchu sur fond des tensions politiques, “le gouvernement provincial n’est au courant de rien” Janvier EGUDRA

ITURI: Jean Bamanisa déchu sur fond des tensions politiques, “le gouvernement provincial n'est au courant de rien” Janvier EGUDRA