26 personnes ont été de nouveau interpellées par la Police Nationale Congolaise à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo. C’était au terme d’une opération de bouclage menée le matin de ce mardi 5 Novembre 2019 par les forces de l’ordre au quartier Kasanga Tuha, en commune de Mulekera.

Il s’agit de 17 hommes, 5 militaires de l’armée loyaliste et 4 femmes, qui sont interpellés par la PNC/Beni. A côté de ce bilan humain, la police a aussi saisi trois armes du type AK47, 249 munitions et plusieurs munitions de guerre renseigne Nasson Murara, Chargé de Communication de la police ville de Beni.

Le numéro 1 de la police dans cette région frappée par le Virus Ebola, a appelé la population à avoir confiance à ses hommes.

L’ennemi doit avoir peur de nous, nous devons montrer qu’on est supérieur. Ces attaques et ces intimidations nocturnes pour qu’ils égorgent, nous devons lui montrer qu’on est supérieur à lui. Quand ils mènent ces opérations, on doit lui faire peur. Les Forces armées et la Population sont plus que déterminée. En Aucun cas l’ennemi peut nous intimider, nous allons le traquer jusqu’à ce qu’ils soient complètement défait. Il faut qu’on frappe ces assaillants” avait dit le Commissaire Supérieur Principal, Colonel Safari Kazingufu, commandant de la Pnc Beni.

La police intensifie ses actions de couvre-feu dans plusieurs quartier de Beni. Plusieurs personnes ont déjà été arrêtées par les forces de l’ordre dans ces opérations qui visent à restaurer la sécurité dans la ville de Beni.

Jonathan Kataliko

You may also like

ITURI: Jean Bamanisa déchu sur fond des tensions politiques, “le gouvernement provincial n’est au courant de rien” Janvier EGUDRA

ITURI: Jean Bamanisa déchu sur fond des tensions politiques, “le gouvernement provincial n'est au courant de rien” Janvier EGUDRA