C’est en tout cas un éclair ferme des Nations-Unies que la représentante du secrétaire général de cette haute organisation internationale a réitéré ce lundi 04 Novembre à Kinshasa, auprès du vice premier ministre et Ministre d’État en charge de l’intérieur ,sécurité et affaires coutumières M. Gilbert Kankonde.

C’était au cours d’une visite de courtoisie et de travail ce même lundi d’une délégation des Nations-Unies conduite par Leïla Zerougi au cabinet du ministère Congolais de l’intérieur et sécurité que ces deux hôtes ont échangé sur des questions sécuritaires dans les différentes zones de conflit en RDC.
Ces conflits sont répertoriés notamment au Sud-Kivu dans les villes de Fizi ,Baraka et plateaux ainsi que le Nord-Kivu.

C’est dans cette perspective que Mme Leïla Zerougi a indiqué que

les Nations-Unies entendent appuyer les forces armées de la République démocratique du Congo et travailler avec celle-ci en vue de pérenniser la paix dans ces zones de conflits.“souligne l’ACP.

Pendant ce temps, la représentante du secrétaire général des Nations-Unies a renchéri que plusieurs commissions conjointes sont en examination afin de sécuriser les zones de conflits dans le Nord et Sud-kivu où des tensions et des groupes armés font encore la une.

Ces projets conjoints, note l’agence de presse congolaise, serviront également en matière de renforcement des capacités de la police en savoir la professionnalisation et son déploiement dans ces régions en périls.

Serge SINDANI

You may also like

BENI-MAYIMOYA: Population mise en débandade après une incursion des rebelles ougandais de l’ADF dans la localité de Mayimoya

BENI-MAYIMOYA: Population mise en débandade après une incursion des rebelles ougandais de l'ADF dans la localité de Mayimoya.