Ouvert officiellement lundi 28 octobre dernier par le ministre d’État en charge de la décentralisation et des réformes institutionnelles, Azarias Ruberwa Manywa, le séminaire multidisciplinaire et interinstitutionnel s’est clôturé ce samedi 2 novembre en ville volcanique de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu dans l’Est de la RDC.

Au cours de la cérémonie de fermeture de ces travaux de renforcement des capacités des députés et ministres provinciaux sous le thème “La décentralisation facilite les missions des provinces et l’amélioration des services sociaux de base”, la cheffe du programme des Nations-Unies pour le développement, PNUD/Goma, Mme OANA, a au nom du représentant spécial du PNUD, M. Dominique SAM, exprimé ses sentiments de satisfaction.

Nous exprimons notre souhait ardent à ce que les matières prises au cours de ce séminaire deviennent des outils forts pour répondre aux problèmes sociaux de la population de la province du Nord-Kivu” a-t-elle indiqué.

Elle a tout de même précisé que les matières développées pendant les six jours par des experts de diverses spécialités et expériences professionnelles mettent en évidence le fait de réunir une masse d’informations nécessaires pour améliorer et rendre meilleure la qualité de la gouvernance dans cette province du Nord-Kivu.

La cheffe du programme des Nations-Unies pour le développement à Goma n’est pas restée sous silence sans remercier tous les participants en général mais en particulier le ministre national en charge de la décentralisation et réformes institutionnelles, pour sa collaboration avec le PNUD dans le cadre de l’appui au processus de la décentralisation en République Démocratique du Congo.

Mon souhait le plus ardent est que cette collaboration puisse se poursuivre dans le cadre global de la mise en oeuvre du programme de renforcement des institutions provinciales et territoriales ainsi que du développement provincial” a-t-elle souhaité avant de rassurer les participants à ce séminaire que leurs recommandations seront toutes canalisées à la hiérarchie du PNUD afin d’en trouver des solutions palliatives.

Il sied de signaler que durant une semaine, les honorables députés et ministres provinciaux ont élargi la compréhension des difficultés de la gouvernance, de la recevabilité du genre des droits humains, du leadership, de l’élaboration du budget, de la gestion du partenariat pour la réussite de la décentralisation et des modalités pratiques d’internationalisation des compétences institutionnelles.

Elias Aungama

You may also like

BENI-MAYIMOYA: Population mise en débandade après une incursion des rebelles ougandais de l’ADF dans la localité de Mayimoya

BENI-MAYIMOYA: Population mise en débandade après une incursion des rebelles ougandais de l'ADF dans la localité de Mayimoya.