Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le PCA de la SNCC qui attend toujours sa notification, accuse le clan Kabila de bloquer la machine en envisageant le retour de l’ancien président de la République sur la scène.

Cet atelier stratégique de Félix Tshisekedi revient a la charge et réplique contre les propos des proches de J.Kabila qui compte bien revoir leur maître absolu revenir au pouvoir en 2023.

Ils ont régné pendant 18 ans.(…)dire qu’il n’y a rien qui l’empêche de revenir en 2023, mais il peut être aussi candidat prisonnier de la CPI”, a dit, ce dimanche 27 octobre 2019, le président national de l’Union des Nationalistes Fédéralistes du Congo (UNAFEC) au cours d’un meeting populaire à Lubumbashi.

Pour lui, le bilan sombre de l’ex président de la république l’empêchera de revenir aux affaires.

Avec quel bilan ? Candidat fosses communes, candidat prisonniers politiques, candidat lacrymogènes, etc. Vous n’allez plus revenir au sommet de l’Etat”, a ajouté Baba Kyungu wa Kumwanza.

Ce meeting intervient quelques jours après que Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD aïe annoncé que son parti était non violent et qu’il répondrait à toute provocation “coup après coup“, c’était lors de sa première matinée politique tenue à Lubumbashi.

Cependant, tout comme à l’UDPS, les agissements face aux allégations du candidat dauphin et malheureux aux dernières élections présidentielles, ne cessent de rebondir dans tous les sens, réagissant aussi bien “coup par coup” à Emmanuel Ramazani Shadary.

Steves Tisseron

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC: En fuite, le chef de la milice Bakata Katanga, Gédéon Kyungu soumis à une traque et Arrestation immédiate (Conseil de sécurité)

RDC: En fuite, le chef de la milice Bakata Katanga, Gédéon Kyungu soumis à une traque et Arrestation immédiate (Conseil de sécurité)