Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly nzanzu kasivita a au cours d’une communication à la presse samedi 26 octobre, indiqué qu’il n’y aura pas d’entrées des troupes étrangères au pays pour la traque des groupes armés qui insécurisent l’Est de la République Démocratique du Congo.

Carly Nzanzu Kasivita,salue la mise en place d’une mutualisation des renseignements militairse entre l’armée congolaise et celles de quatre pays voisins dont l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi et la Tanzanie, comme décidé au terme de la réunion entre les officiers militaires de ces pays cités supra.

Cette mutualisation va permettre de comprendre les différents moyens d’approvisionnements des plusieurs groupes armés. nous comprenons la peur de notre population, une peur liée à l’histoire, mais pour l’instant il s’agit de mutualiser les renseignements pour la neutralisation de tous ces groupes armés.

À lui de préciser que la mutualisation des renseignements n’est pas synonyme à une entrée des forces armées étrangères sur le sol congolais, il ajoute que les frontières entre ces pays seront respectées et chacun de ces pays gardera son indépendance et sa souveraineté.

Il en appele,la population à soutenir les fardc,avant de saluer l’implication totale des éléments des fardc dans la pacification de la partie Est du pays.

Elias Aungama.

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

BENI: La Monusco réaffirme: “c’est avec notre appui que les FARDC ont conquis plus d’une dizaine de bastions ADF”

Dans une émission spéciale du “Dialogue entre Congolais”