Les chefs des états-majors des armées Congolaises, Rwandaises, Burundaises, Ougandaises et Tanzaniennes sont depuis ce jeudi 24 octobre en réunion à Goma pour réfléchir sur des stratégies communes et durables de rétablissement de la paix dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, longtemps dévastée par plusieurs groupes armés.

Ces assises strategico-militaires de deux jours se tiennent sous le guide du général Congolais Richard Kasonga porte-parole des FARDC.

Cette réunion de chefs d’état-majors des armées de la République Démocratique du Congo, du Rwanda, du Burundi, de l’Ouganda et de la Tanzanie et l’US Africom se tient au gouvernorat du Nord-Kivu afin d’évaluer le processus de lancement des opérations militaires contre les groupes armés basés plus particulièrement dans les provinces orientales de la RDC.

Celle-ci était annoncée dans des pages d’un document de planification de ces opérations, classé top secret, mais qui a fuité sur les réseaux sociaux.

Plusieurs parlementaires ont appelé à un débat au parlement congolais sur ces opérations militaires et ont lancé des actions parlementaires contre le ministère de la défense en vue d’avoir assez d’éclaircissements sur la nature de ces opérations qui doivent durer initialement trois mois.

Il sied de signaler que cette réunion, qui prendra fin ce vendredi 25 octobre, est organisée par la Monusco en collaboration avec les forces américaines. Celle-ci est la seconde rencontre depuis l’avènement de Félix Tshisekedi en tête de la RDC et qui exprime son engagement à pacifier la région de l’Est, épicentre des violences armées en RDC.

Rédaction

You may also like

ITURI: Jean Bamanisa déchu sur fond des tensions politiques, “le gouvernement provincial n’est au courant de rien” Janvier EGUDRA

ITURI: Jean Bamanisa déchu sur fond des tensions politiques, “le gouvernement provincial n'est au courant de rien” Janvier EGUDRA