Le comité laïc de coordination soutenu par plusieurs couches sociales et groupes de pression à l’instar de la lucha, et la coalition lamuka étaient dans la rue ce samedi 19 octobre dans une marche pacifique protestant ainsi contre la corruption et l’impunité.

La marche avait trois itinéraires en ville de Goma, le rond-point Signers, le rond-point Mutinga et le rond-point Terminus, avant le croisement à l’entrée TMK pour la direction de la cour d’appel de Goma.

Nous sommes entrés en croisade dès ce jour contre la corruption et l’impunité, un fléau qui ne cesse de détruire notre société nuit et jour. seule la justice éleve une nation selon Proverbe 34:14. C’est elle qui consacre les qualités de la chance, qui assurent les protections des propriétés privées et collectives qui garantissent la concorde nationale et la paix du coeur et de l’esprit”

peut-on lire dans le mémorandum du CLC Nord-Kivu.

Avant de poursuivre que le peuple veut par cette marche, montrer sa détermination pour combattre les anti valeurs et exiger avec insistance:

La restitution des 15 millions de dollars, la sanction des auteurs, et la dissolution du comité de suivi de prix des produits pétroliers devenu un mécanisme néfaste de détournement de l’argent de l’État,
La suspension de leur fonction de toutes personnes impliquées dans cette affaire afin de permettre à la justice de bien faire son travail en toute indépendance,
La démission des neuf (9) juges constitutionnels qui ont balisés les résultats des élections de décembre dernier.

Fidèle Kibala, président à la cour d’appel de Goma, qui a au nom du premier président Mananga en mission de service à Kinshasa réceptionné le mémo du CLC n’est pas resté sous silence sans féliciter tous les manifestants venus de quatre coins de la ville, pour exprimer leur souci démocratique.

Il a tout de même promis canaliser toutes les demandes contenues dans le mémorandum du CLC accompagné des groupes de pression et autres couches sociales à qui de droit, avant d’appeler toute la population congolaise à faire confiance à la justice qui va bientôt prendre le taureau par ses cornes.

Programmée au lundi 21octobre à Kinshasa, la marche s’est bien passée à Goma sans aucun dégât et sous l’encadrement des éléments de la police nationale congolaise ville de Goma au Nord-Kivu.

Elias Aungama.

You may also like

ITURI: Jean Bamanisa déchu sur fond des tensions politiques, “le gouvernement provincial n’est au courant de rien” Janvier EGUDRA

ITURI: Jean Bamanisa déchu sur fond des tensions politiques, “le gouvernement provincial n'est au courant de rien” Janvier EGUDRA