À cette période épidémiologique, les journalistes de la ville de Butembo ont été dans un atelier de formation ce samedi 19 octobre 2019 sur l’engagement communautaire.

Cet atelier organisé par International Rescue Committee avait pour rôle rappeler les missions d’un journaliste dans la communication à risque. Ce qui revient à un bon journaliste c’est de montre les dangers liés aux métiers de tout un chacun dans la communauté ainsi que ses bienfaits.
À cette période de la maladie à Virus Ebola, le journaliste doit renseigner la population sur les conséquences néfastes qu’elle court en cas de non appropriation de la riposte.

Ce qui explique le thème retenu pour cet atelier de formation ” engagement communautaire et feedback “.

À cela, il a été demandé aux journalistes à se rapprocher plus de la communauté en diffusant les informations claires, précises et adaptées pour gagner la confiance de celle-ci.

Un journaliste doit adopter un comportement d’écoute, aller dans la communauté, comprendre exactement qu’est-ce que la communauté veut, prendre toutes les rumeurs qui circulent dans la communauté et le journaliste doit être capable d’apporter une réponse pour éclaircir la communauté enfin que celle-ci enlève de sa tête la mauvaise information et garder la bonne… ” a souligné Reagan Kimbale, chargé de communication à L’IRC.

Pour marier la théorie à la pratique, les chevaliers de la plume présent à cette formation ont rapporté des rumeurs qui se disent dans la communauté en fin de proposer des pistes des solutions.

Par exemple, il se dit que les personnes décédées d’Ebola et enterrées dans le sac mortuaire disparaissent comme par magie, les journalistes ont demandé à ce que les familles dont un membre a été enterré dans un sac mortuaire puisse être associé aux enterrements dignes et sécurisés enfin d’expliquer aux autres comment ça se fait pour endiguer cette rumeur.

Il sied de noter que Rescue est une ONG qui a été fondé en 1936 par Albert Estein et a son siège en New-York.

Cette organisation humanitaire intervient en République Démocratique du Congo depuis 1996.

Gloire Bakyahulene

You may also like

BENI-MAYIMOYA: Population mise en débandade après une incursion des rebelles ougandais de l’ADF dans la localité de Mayimoya

BENI-MAYIMOYA: Population mise en débandade après une incursion des rebelles ougandais de l'ADF dans la localité de Mayimoya.