Les forces armées congolaises ont rappelé samedi 12 Octobre 2019 que l’accès reste interdit aux civils sur l’axe routier MBAU-KAMANGO, en territoire de Beni, où les Fardc opèrent contre les rebelles de forces démocratiques alliées ( Adf). Le Général Sylvain Ekenge, numéro 2 de la presse militaire en RDC a fait cette mise au point à Beni.

L’axe MBAU-KAMANGO n’est sécurisé que pour des opérations militaires et il n’est pas tolérable que les civils puissent accéder à cet axe sans l’apport des militaires. Pour le moment nous n’acceptons pas que les civils puissent accéder à cet axe jusqu’à ce que l’autorité administrative donnera l’ordre de l’utiliser sur proposition de l’armée” a expliqué le Général Sylvain Ekenge.

L’armée a aussi interdit aux civils de ne pas pénétrer dans les sites, campements et autres installations militaires se trouvant sur ce tronçon routier. Le général Sylvain Ekenge met en garde tout civil qui tentera d’y accéder sans autorisation.

Pour rappel, il y’a près d’un mois, la route MBAU-KAMANGO a été réouverte par l’armée après deux ans de suspension des activités sur ce tronçon.

Jonathan Kataliko

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC: En fuite, le chef de la milice Bakata Katanga, Gédéon Kyungu soumis à une traque et Arrestation immédiate (Conseil de sécurité)

RDC: En fuite, le chef de la milice Bakata Katanga, Gédéon Kyungu soumis à une traque et Arrestation immédiate (Conseil de sécurité)