Selon le communiqué de l’autorité de l’aviation civile, cet appareil quittait la ville de Goma pour Kinshasa. Ce cargo de type Antonov 72 avait à son bord 4 membres d’équipage et 4 passagers civils et militaires, tous disparu ce jeudi 10 octobre en milieu d’après-midi, dans les airs entre Goma et Kinshasa.

Toujours au sujet de ce drame, un tweet de la Présidence de la République a confirmé tard la nuit l’information d’autant plus que cet avion assurait la logistique présidentielle, comme repris dans la communication de l’AAC:

l’avion disparu assurait la logistique présidentielle. L’avion avait quitté Goma à 13h32 temps universel et devait se poser à Kinshasa, où il n’est jamais arrivé.

l’AAC précise cependant que :

l’appareil a perdu contact avec le Centre de contrôle en route (CCR) à 15h Temps universel, soit 59 minutes après son décollage. Disposant d’une autonomie de 6h, il devait atterrir à Kinshasa à 16h43 temps universel (17h43 locales)
explique le communiqué signé par son Directeur général, Jean Tshiumba Mpunga.

Depuis cette disparition, l’AAC annonce en même temps que des:

dispositions nécessaires sont en cours au niveau de l’opérateur pour engager les recherches le plus rapidement possible.

Signalons que la disparition de cet appareil volant est intervenue pendant que le président de la république quittait Beni. Au bord de cet appareil se trouve la jeep blindée du chef de l’État.

Steves Tisseron

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KISANGANI: Rénovation de la voirie urbaine, Paradigma Ltd et le ministère des ITPR jouent à l’assurance

KISANGANI: Rénovation de la voirie urbaine, Paradigma Ltd et le ministère des ITPR jouent à l'assurance