RDC-Beni : La Lucha somme de nouveau Airtel et plaide pour la libération de ses 36 collègues arrêtés à Goma

RDC-Beni : La Lucha somme de nouveau Airtel et plaide pour la libération de ses 36 collègues arrêtés à Goma

Les militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement ( Lucha), section de Beni ville dans l’est de la république démocratique du Congo ont lancé depuis ce samedi une nouvelle série des sit-ins illimitée devant le Shop central de la compagnie de télécommunication Airtel Beni. Ce mouvement citoyen dénonce la qualité des services fournis par la maison Airtel et exige au même moment la libération de ses 36 collègues arrêtés à Goma quand ils manifestaient devant les locaux de cette société.

Une dizaine des militants de la Lucha Beni ont assiégé depuis ce matin le shop central de cette compagnie de télécommunication. Ces activistes pro démocratie dénoncent de nouveau la mauvaise qualité et le coût exorbitant des services fournis par Airtel.

Toutes fois, au cours de cette manifestation, ils exigent la libération de 36 de leurs collègues arrêtés injustement selon ce mouvement, devant les locaux de cette société à Goma pour dénoncer les mêmes faits.

Nous sommes ici pour deux raisons. La première ce que nous avons appelé Airtel à améliorer la qualité de ses services mais aussi à diminuer le coût exorbitant de ses services jusque là on a constaté que rien n’a évolué que ce soit les SMS, les appels, internet même Airtel Money c’est de plus en plus mauvais et cher. Lorsqu’il est 20 heures il est difficile d’envoyer un SMS ou même impossible de se connecter à internet malheureusement ce sont des services qui sont trop couteux. Deuxièmement, nous sommes ici pour exiger la libération de nos 36 camarades qui ont été arrêtés à Goma sur instigation d’Airtel ” a indiqué Stewart Muhindo, Militant de la lucha Beni.

Ces activistes pro démocratie exigent la levée de leur Sit-in devant la société Airtel Beni après la prise en compte de leur revendications.

On va rester là jusqu’en ce qu’on trouve gain de cause à nos revendications jusqu’à ce que nos amis soient libérés à Goma parce que ils sont en prison pour n’avoir rien fait. Nous allons resté ici nous allons intensifier nos actions jours et nuits jusqu’à ce que Airtel va comprendre qu’il faut donner une connexion de qualité il faut réduire le coût des services et il faut arrêter de discriminer ceux qui se plaignent de la mauvaise qualité de connexion” a-t-il ajouté.

Dès la semaine prochaine ces jeunes vont intensifier ses actions dans d’autres grandes villes du pays. Vers fin mars et début avril, des dizaines des militants de la Lucha Beni étaient arrêtés devant les locaux d’Airtel Beni suite aux mêmes revendications.

Jonathan Kataliko

Please follow and like us:

You may also like

RDC – Asphaltage de la voirie de Beni : Mme Getou Vihumbira blanchit dans l’affaire détournement des fonds par un groupe de pression

Le groupe de pression Veranda Mutsanga , section