Le mouvement du 23 mars [ M23 ], une ex-rébellion ougandaise active dans l’Est de la RDC notamment au Nord-Kivu, se réjouit de la place particulière qu’occupe la paix, la sécurité et la réconciliation parmi les 15 piliers phares que composent le programme du premier, Sylvestre Ilunga.

Ce mouvement politico-militaire qui dit suivre avec attention la présentation du programme quinquennal Ilunga devant la représentation nationale mardi 03 septembre, salue ces visions d’action qui vise d’abord la paix et la sécurité, gage du développement de la RDC.

Notre organisation salue cet engagement du gouvernement car ces thématiques, à savoir: la paix, la sécurité à l’est, la réconciliation et la bonne gouvernance sont nos revendications principales depuis plus d’une décennie. La réponse à ces revendications fera à ce que le peuple vive dans la paix et encouragera le retour des exilés.” Note une déclaration du M23 rendue public mercredi.

En outre, cette organisation chère au Bishop Jean-Marie Runiga Lugerero soutient la démarche du gouvernement sur la campagne d’identification biométrique de tous les congolais lancée par le président Félix Tshisekedi.

Le M23, prêt à mettre en contribution son expertise tant militaire que politique à travers ses troupes combattantes et cadres, pour soutenir tous les efforts du président de la république dans sa détermination de restaurer la paix et la sécurité dans le pays.

Serge Sindani

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

En Ituri: Torturées, l’ACRDH plaide pour le respect des droits des personnes “homosexuelles”

En Ituri: Torturées, l'ACRDH plaide pour le respect des droits des personnes "homosexuelles"