L’organisation non gouvernementale Patrice Emery Lumumba pour le développement communautaire et la défense des droits de l’homme [ PELDDH en abrégé] a lancé le week-end dernier les activités préparatoires du concours en droit international humanitaire, DIH en sigle.

Ces jeux du génie en herbe mettra sous peu les artistes musiciens, les dessinateurs, les avocats, les journalistes et les étudiants de la faculté de droit sur une chaise de haute réflexion en matière des droits fondamentaux de l’homme.

Pour y parvenir avec bonté, le coordonnateur national de cette ONG a amorcé des échanges avec les candidats représentants de chaque catégorie à son siège social.
Il s’agit tout de même pour Simplice Kapipa nº1 du PELDDH d’une prise de contact avec ceux-ci.

Me Éric Lososo qui a pris part active à ces cadres d’échanges pour représenter le barreau de la Tshopo félicite la créativité de ce genre d’activité.
Il se dit être prêt à accompagner cette organisation pour la réussite effective de ces assises.

Il faut noter que les concourants viendront de la province de la Tshopo sans omettre des étudiants de droit des universités de cette même province.

Pour la catégorie des journalistes, ces concours auront comme nécessité sur la productivité d’un travail journalistique axé sur les droits humains.

Il sied de rappeler que cette même série de concours a été organisé l’an dernier sous le thème ” Concours de prix de liberté”.

Rédaction

You may also like

RDC: Deux Chefs rebelles ADF dont une dame tués dans le triangle de la mort à Beni [FARDC]

Les forces armées de la République Démocratique du