Une vingtaine des blessés par arme et des atrocités et/ou violences sont pris en charge par le comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans la région de Beni, au Nord-Kivu où s’évit encore l’épidémie à Virus Ebola.

En Août, cette organisation a suivi 29 Blessés dont 25 à l’hôpital général de référence de Beni et 4 autres à Oicha.

Cette révélation a été faite par le CICR au cours d’un entretien avec la presse de Beni, le mercredi 22 Août dernier.

Le chef du CICR à Beni, monsieur Noir Khadam Al James a indiqué qu’un partenariat a été signé entre son organisation et le gouvernement pour que le CICR appui financièrement et en logistiquement l’hôpital général de référence de Beni dans la prise en charge des blessés armés ou des autres situations de violences.

Il s’est félicité du travail abattu par le CICR dans la région malgré la situation sécuritaire qui prévaut à Beni, où les groupes armés Mai-Mai et les terroristes ougandais Adf sont encore très actifs.

Ce même mercredi, le CICR avait visité ses malades alités à l’hôpital général de Beni.

Monsieur Kambale Manzao, victime d’une attaque d’hommes armés sur l’axe Beni Mbau témoigne de sa bonne prise en charge médicale.

Au cours de cet incident, certaines parties de sa bouche était Blessée. Après quelques jours des malaises, la victime a commencé à piper mais difficilement

J’étais blessé sur la route Mangboko c’est là où j’avais reçu des coups de balles j’ai transporté deux militaires, grâce à la prise en charge du CICR je commence à m’exprimer. Mes dents étaient arrachées, il n’y a plus rien grâce à CICR on commence à parler, vous voyez ma situation je suis travailleur de Kibali Golding au niveau de Durba, j’étais venu ici pour me marier pour voir ma famille c’est à ce tronçon là que le pire était arrivé” a-t-il expliqué.

Le CICR a suspendu depuis l’apparition du virus Ebola à Beni le 1er Août 2018, le transfèrement des blessés par arme en ville de Goma pour leur suivi en cas de complications. Toutes fois, le CICR prend en charge ses malades localement.

Jonathan Kataliko

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC: En fuite, le chef de la milice Bakata Katanga, Gédéon Kyungu soumis à une traque et Arrestation immédiate (Conseil de sécurité)

RDC: En fuite, le chef de la milice Bakata Katanga, Gédéon Kyungu soumis à une traque et Arrestation immédiate (Conseil de sécurité)