NORD-KIVU : Marche contre Ebola ,Le gouverneur et la population dans la rue ce jeudi 22 août à Goma

NORD-KIVU : Marche contre Ebola ,Le gouverneur et la population dans la rue ce jeudi 22 août à Goma

Sous l’initiative du gouvernement provincial du nord-kivu, la marche pour soutenir les mécanismes de riposte contre Ebola a connue la participation des toutes les couches sociales du chef-lieu du nord-kivu.

Des habitants venus de quatre coins de la ville volcanique de goma se sont lévés pour dire non à la persistance de la maladie à virus ebola en province en générale.
Partie du rond point bdgl,la marche dite pacifique a chuttée à la tribune ONC où un meeting populaire a été tenu par le gouverneur de province qui a pris part active à cette manifestation.

Prenant la parole,le représentant de l’équipe de riposte contre ebola au nord-kivu a indiqué que tous les moyens sont mis en marche pour éradiquer ebola,avant d’appeler la population à collaborer avec les équipes de riposte.

La jeunesse du nord-kivu s’est également engagée dans la lutte contre cette épidémie mortelle.

La jeunesse dit non à la stigmatisation,non aux attaques des véhicules des équipes de riposte et au vandalisme des structures sanitaires travaillant avant les équipes de riposte, la jeunesse du nord-kivu est prête à accompagner les équipes de riposte pour mettre fin à cette épidemie qui ravage sans cesse” a indiqué le président provincial de la jeunesse.

Le gouverneur de province carly nzanzu kasivita a loué l’implication de la population de sa province dans l’élimination de la maladie à virus ebola, ceci en promettant l’arrêstation de toute personne qui propagera des faux messages sur l’existance d’ebola au nord-kivu.

L’ autorité provinciale a tout de même lancé un appel vibrant à tous les groupes armés négatifs de cesser à attaquer les équipes de riposte, envue de lutter contre ebola et l’endiguer au Nord-kivu.

Elias Aungama.

Please follow and like us:

You may also like

Goma: Bras de fer LUCHA-Airtel, les organisations de défense des droits humains s’en mêlent

Enclenché il y a quelques jours, le bras