Composée de la section politique de la monusco de beni-lubero, le président de la jeunesse de la chefferie de watalinga au côté des représentants de plusieurs départements de la monusco, la délégation était sous la houlette de Dona Kambale Kibwana, administrateur du territoire de Beni.

Évaluer la situation socio-sécuritaire qui prévaut ces derniers jours en chefferie de Watalinga, caractérisée par des attaques en répétition de la paisible population et des positions militaires, dont les ADF/MTM sont pointés du doigt d’en être auteurs, tel était l’objectif de la descente de cette délégation dans ce coin du territoire.

Pour la société civile de la chefferie de Watalinga, par la bouche de David Muanze, qui en est son président, cette visite de l’autorité territoriale de Beni et ses partenaires rassure la population longtemps meurtrie et qui manque au quel saint se vouer.

Dès son arrivée, Kambale Kibwana administrateur du territoire, a présidé la réunion du comité local de sécurité dont la monusco et les forces armées de la république ont été appelées à œuvrer en franche collaboration pour barrer la route aux aventures des ennemis de la paix qui sèment la terreur et désolation dans le chef des habitants de cette partie de la province du Nord-Kivu.

L’administrateur du territoire a appelé la population de sa juridiction à soutenir les forces loyalistes, en vue de neutraliser définitivement les rebelles ougandais de l’ADF dans la région de Beni, avant d’indiquer que toutes les batteries sont mises en marche pour traquer ces rebelles en ville et territoire de Beni.

Elias Aungama

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

KISANGANI: Rénovation de la voirie urbaine, Paradigma Ltd et le ministère des ITPR jouent à l’assurance

KISANGANI: Rénovation de la voirie urbaine, Paradigma Ltd et le ministère des ITPR jouent à l'assurance