L’ONG Actions pour la justice ,le développement et les droits humains (AJDDH) a lancé ce vendredi 16 août ses cadres d’échanges d’idée objective dans l’idéal résumé par son projet sur la participation des jeunes de Kisangani dans le processus démocratique et du développement de la Tshopo , ceci en travers un contrôle citoyen.

Pour ces premières activités , une cinquantaine de jeunes venus de tous les quatre coins de la commune makiso ont pris part ,dans la grande salle de gradi-Jeunes ,à ces opportunités de partages scientifiques sur la promotion des droits humains.

Me Jean-Claude Mupenda , orateur du jour et membre de l’AJDDH , qui s’est apaisanti dans sa communication sur la connaissance des institutions de l’État et leurs attributions ,il s’agit également des travaux sur des compétences qui sont reconnues aux provinces et en sortir des idées limpides sur la bonne gestion des institutions.

Ces travaux des réflexions s’élargissent dans plusieurs secteurs d’intervention centrale reconnus par l’actuelle constitution de la république à son article 204 notamment l’éducation , l’emploi, l’énergie ,l’infrastructure , l’agriculture , les droits humains ,la sécurité et la santé.

Le coordonnateur de cette organisation non gouvernementale basée dans la province de la Tshopo, Maitre Elly Kayembe ,qui a ouvert ces activités par une brève introduction sur le projet , s’est apostrophé sur le bien-fondé de la participation des jeunes à la démocratie qui est à même lignée de la promotion des droits humains , socle du développement.

Il a été question d’informer les jeunes sur les mécanismes de contrôle des institutions provinciales enfin d’en sortir des propositions concrètes pour améliorer leurs quotidiens.” a-t-il indiqué à la presse.

Les participants qui ont par la suite formulés en équipe des recommandations adressées à l’exécutif provincial, sont sortis de ces cadres des discussions avec un sentiment de satisfecit et d’engagement dans le processus démocratique et du développement de la province.

Financé par NED-National Endowment for democracy , ce projet , qui va de mai 2019 à avril 2020 soit 12 mois , est exécuté par l’ONG Actions pour la justice , le développement et les droits humains.
Celui-ci prend deux villes en compte notamment Kisangani et celle de Bunia en ituri.

Il faut noter que ces réflexions , débutées dans la commune makiso , s’en suivront dans les cinq autres communes de la ville de Kisangani avant l’entame d’une deuxième étape dans le chef-lieu de l’ituri.

Serge Sindani

You may also like

LINAFOOT D2, zone Est : Capaco s’enfonce, Mont Bleu et Vivi en bons amis !

LINAFOOT D2, zone Est : Capaco s'enfonce, Mont Bleu et Vivi en bons amis !