Massacres à Beni: L’AERO demande à la monusco d’inciter la CPI à ouvrir une enquête sur les tueries des civils

Massacres à Beni: L’AERO demande à la monusco d’inciter la CPI à ouvrir une enquête sur les tueries des civils

L’association des étudiants ressortissants d’Oïcha et ses environs vivants dans la ville de Butembo, au Nord-Kivu présente un tableau sombre de l’évolution de la situation sécuritaire au Nord-Kivu plus particulièrement à Beni, où se vit le virus Ebola et les massacres des civils, a appris dimanche 11 Août 2019 Kis24.info.

Dans un mémorandum adressé au chef de l’État congolais et à la monusco lors d’une manifestation tenue mercredi 07 août suivie d’un sit-in au quartier général de cette institution onusienne basée à Mavivi, l’AEROE précise que 35 personnes dont un militaire des FARDC ont été lâchement abattues en l’espace de deux semaines lors des dernières incursions armées des ADF/MTM dans plusieurs agglomérations du territoire de Beni notamment à Eringeti, Maleki, Oïcha, Beni, Mbau, kisimi, watalinga et ailleurs.

Eu égard à toutes ces situations alarmantes, cette structure estudiantine invite la Monusco d’inciter la Cour pénale internationale CPI d’ouvrir des enquêtes judiciaires pour déterminer les vrais auteurs de ces tueries.

A la Monusco , de faire bénéficier le peuple congolais de son mandat de protection des civils en éradiquant le phénomène massacre et d’inciter la CPI à se pencher sur cette question à travers une enquête judiciaire” a-t-on lu dans ce mémo publié à Butembo et exploité par kis24.info

Au président de la république, de s’occuper efficacement de la question de massacres conformément à ses promesses ou carrément de déclarer que ses discours de campagne n’étaient qu’une simple démagogie.” poursuit-il.

Par ailleurs, l’AEROE Butembo appelle les députés tant nationaux que provinciaux élus de Beni de sécher leurs activités parlementaires jusqu’à ce que la question de Beni trouve des solutions permanentes.

Il sied de noter qu’il y a près de 5 ans, les rebelles ougandais des forces démocratiques et alliés ADF massacrent par la machette des paisibles citoyens à Beni .

Serge Sindani

Please follow and like us:

You may also like

BENI : Une vingtaine des victimes rescapées des violences armées prises en charge par le CICR.

Une vingtaine des blessés par arme et des