RDC/Ebola: A beni, docteur Muyembe rassure sur l’éradication d’Ebola dans trois où quatre mois

RDC/Ebola: A beni, docteur Muyembe rassure sur l’éradication d’Ebola dans trois où quatre mois

Au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi 9 Août à Beni ville, Le nouveau coordonnateur national de la riposte contre Ebola, Docteur Jean Jacques Muyembe a réitéré sa volonté d’éradiquer complètement la première épidémie du Virus Ebola, qui se vit depuis le 1er Août 2018, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, ayant fait plus de 1800 morts.

Le nouveau coordonnateur national de la riposte contre Ebola, sollicite ainsi, l’accompagnement de la population en collaborant avec les équipes en riposte contre cette épidémie et en respectant les règles d’hygiènes.

M. Muyembe a indiqué que des nouvelles mesures sanitaires ont été prises pour sécuriser les habitants de Beni et de ses environs contre Ebola afin de protéger ce nouvel épicentre contre cette maladie.

Il croit que dans trois ou quatre mois, il est possible de mettre fin à cette épidémie si la population soutient les activités de riposte contre Ebola.

Pour nous le point chaud c’était goma mais Goma est déjà maîtrisé alors il faut mettre de verrou au tour de Goma. Le plus grand foyer c’était ici à Beni maintenant Toutes les mesures ont été mises en place pour maitriser cette épidémie a Beni. Une fois que nous avons maîtrisé cette épidémie à Beni nous allons voir quels sont les endroits qui contaminent Beni. On va mettre partout de mesures pour empêcher que Beni soit encore un foyer. Une fois Beni maîtrisé nous allons nous diriger vers l’Ituri où il y’a quelques poches qui peuvent contaminer les autres endroits ou l’épidémie est terminée. Je pense si tout va bien dans trois ou quatre mois on ne parlera plus de l’épidémie dans le Nord-kivu et en Ituri” a indiqué le docteur Muyembe Jean Jacques.

Le nouveau coordonnateur national de la riposte contre Ebola a nié l’utilisation du deuxième vaccin contre Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Nous continuons avec l’ancien vaccin ici dans les endroits où il y’a l’épidémie. Le deuxième vaccin serait sans doute utilisé en dehors des régions épidémiques pour protéger la population. C’est faux le deuxième vaccin contre Ebola n’a jamais été utilisé” a-t-il expliqué à Kis24.Info.

Jonathan Kataliko

Please follow and like us:

You may also like

BENI : Une vingtaine des victimes rescapées des violences armées prises en charge par le CICR.

Une vingtaine des blessés par arme et des